En libérant des endorphines, l’activité physique permet d’améliorer l’humeur.

Gonflez votre énergie

Si vous manquez d’énergie en fin d’après-midi, prenez quelques minutes pour faire de l’exercice, ce qui aura pour effet d’augmenter l’apport de sang à votre cerveau et de vous redonner du pep. De plus, l’exercice vous aidera à mieux dormir : vous vous endormirez plus rapidement et resterez endormi. Enfin, votre humeur s’en trouvera améliorée, du fait que l’exercice stimule la libération d’endorphines, substances chimiques « du bonheur » produites par le cerveau.

Faites baisser votre pression artérielle

Pratiqué de façon régulière, l’exercice aura pour effet de vous calmer. Dans les situations stressantes, la pression artérielle est moins susceptible de s’élever chez les personnes qui font régulièrement de l’exercice que chez les sédentaires.

Améliorez la santé de votre coeur

Presque toutes les formes d’exercice physique ont pour effet de renforcer le cœur, diminuant ainsi le risque de souffrir de cardiopathie. De plus l’exercice, pratiqué de façon modérée à intense, exerce une action positive sur le taux de cholestérol : il élève le taux de HDL, ou « bon » cholestérol, qui contribue à prévenir l’obstruction des artères. Il pourrait également avoir pour effet de prévenir l’oxydation du LDL, ou « mauvais » cholestérol, qui provoque la formation de dépôts sur la paroi des artères.

Augmentez votre capacité pulmonaire

Pratiqué régulièrement, l’exercice aérobique augmente la capacité pulmonaire, ce qui a pour effet d’accélérer l’entrée de l’oxygène dans vos poumons et l’évacuation du dioxyde de carbone. Résultat : vous risquez moins de vous essouffler.

Renforcez la santé de vos os

L’exercice a pour effet d’augmenter la densité des os, particulièrement les exercices de musculation ou les activités intenses telles que le jogging. On a observé que, chez les femmes de plus de 50 ans qui font de la musculation deux fois par semaine pendant un an, la densité osseuse augmentait d’environ un pour cent. Comparativement, chez les femmes post-ménopausées sédentaires, on observe une diminution de la densité osseuse de deux pour cent par année, de même qu’un risque plus élevé de chutes, une combinaison potentiellement dangereuse.

Réduisez votre risque de souffrir du cancer

L’exercice régulier peut contribuer à diminuer votre risque de souffrir du cancer colorectal, du cancer du poumon, du sein, de la prostate et de l’utérus.

Des bienfaits sur toute la ligne

Depuis l’arthrite jusqu’à l’embonpoint, l’exercice aide à prévenir de nombreux problèmes de santé. C’est un fait reconnu qu’une activité aérobique modérée stimule le système immunitaire. Les résultats d’études ont démontré les effets positifs de l’exercice sur le système immunitaire chez des personnes ayant atteint l’âge honorable de 87 ans!

Allongez votre espérance de vie

Vous n’avez pas à faire de l’exercice tous les jours pour ajouter des années à votre vie. Dans une étude d’une durée de 17 ans, on a observé que le pourcentage des personnes faisant de l’exercice modéré pendant 30 minutes, 6 fois ou plus par mois, qui vivaient plus longtemps que les personnes sédentaires était de 43%. En matière de longévité, être en bonne forme physique pourrait être encore plus important que de maintenir un poids-santé. En effet, des chercheurs ont observé que le taux de mortalité d’hommes minces mais sédentaires était plus élevé que celui d’hommes faisant de l’embonpoint mais qui étaient par ailleurs en forme.

En lire plus sur Sélection du Reader's Digest